Vibrations dans l'habitacle de ma voiture : quelles causes ?

Vibrations dans l'habitacle de ma voiture : quelles causes ?

14 octobre 2019 Off By La Rédaction

Le ressenti de vibrations plus ou moins importantes dans l’habitacle de votre voiture peut rapidement devenir inquiétant. De même, elles peuvent être symptomatique d’un problème plus important qu’il est nécessaire d’identifier et de réparer rapidement. Analysons ensemble les causes possibles de ces vibrations.

Localiser l’origine des vibrations

Les causes de vibrations dans l’habitacle peuvent être multiples, aussi vous faudra essayer de localiser globalement leur origine. Ainsi, si elles sont liées au fait d’accélérer, alors penchez-vous plutôt du côté des trains roulants tandis que si les vibrations ont lieu lors de l’enclenchement d’une vitesse, alors il s’agit très certainement d’un souci de transmission.

Vibrations dans l'habitacle de ma voiture : quelles causes ?

Vibrations dans les trains roulants

Les vibrations liées aux trains roulants perdurent même lorsque vous vous mettez au point mort tout en roulant. Si votre voiture a récemment passé le contrôle technique, il y a néanmoins peu de chances que le problème vienne des trains roulants, qui sont rigoureusement contrôlés et dont tout problème, même s’il ne nécessite pas contre-visite, est consigné sur le bilan.

Du côté des jantes et des pneus

Si vous montez régulièrement sur les trottoirs avec votre voiture, il y a fort à parier que vos jantes puissent être légèrement voilées et vos pneus sensiblement déformés, ce qui peut être à l’origine des vibrations que vous ressentez. Celles-ci peuvent également être dues à un souci de géométrie des pneus, un mauvais gonflage ou un stationnement de longue durée. Essayer de percevoir la vibration en roulant tout doucement et sentez si la fréquence de vibration augmente avec la vitesse. Il peut également être nécessaire de faire tester vos pneus, voire de les changer

Trains roulants, rotules et roulements

La géométrie des trains roulants (angle de carrossage, parallélisme, etc.) peut également être en cause dans le ressenti des vibrations à l’intérieur de l’habitacle. De même, l’usure des rotules de suspension ou de direction peuvent prendre du jeu et induire un tremblement.  Enfin, si ce sont les roulements à bille de votre voiture qui sont usés, il vous faudra penser à les changer rapidement sous peine de risquer la perte d’une roue en roulant.

Disques de frein et bras de suspension

Si les vibrations sont liées aux disques de frein, vous ne devriez les ressentir qu’au freinage. Une conduite trop sportive ou un étrier bloqué qui appuie continuellement une plaquette contre le disque peuvent être à l’origine d’un disque voilé, et donc de vibrations. De même, si un bras de suspension est déformé par un choc, cela peut provoquer des tremblements à certaines vitesses.

Vibrations dans la transmission et le moteur

Les différents éléments de la transmission peuvent être à l’origine de vibrations dans l’habitacle, notamment au moment du passage des vitesses. Toutefois, celles-ci peuvent être plus difficiles à diagnostiquer.

Boîte de vitesses, embrayage et cardan

Une boîte de vitesses défectueuse, ou un arbre de transmission (aussi appelé cardan) déformé, pourront tout à fait être à l’origine des vibrations que vous ressentez. De même un souci au niveau du volant moteur, contre lequel vient s’appuyer l’embrayage peut rendre ce dernier hors d’usage en quelques mois seulement, non sans vous faire subit de fortes vibrations au moment de passer vos vitesses.

Silent bloc

Enfin le silent bloc, ou support moteur, peut tout à fait être à l’origine de vibrations lorsqu’il s’use, se déforme voire tombe en lambeaux. Cela créé en effet du jeu entre deux éléments, à la cause des tremblements.

Injection et bougies d’allumage

Enfin, une bougie ou un allumage défectueux pourra empêcher l’un des cylindres de fonctionner correctement, tandis qu’un problème au niveau de l’injecteur provoquera des vibrations, que vous soyez en mouvement ou à l’arrêt.