Comment diminuer le prix de son assurance

Motos    

Aujourd’hui en France, il est obligatoire de posséder une assurance automobile. Mais les prix appliqués peuvent vite s’avérer élevés en cas de malus ou de manque d’expérience. Pourtant il existe maintenant des solutions pour s’en sortir.

L’assurance une obligation légale

Au-delà de l’obtention du permis, l’un des problèmes majeurs est de l’assurer. Si vous n’avez jamais eu d’accident, aucun malus, cette étape ne pose pas de véritables problèmes. Mais lorsqu’il vous est arrivé d’avoir ou pire, de causer un sinistre, tout de suite, l’assurance relève d’une véritable mission qui se finit inéluctablement par un compte en banque en souffrance. Parfois, même lorsque vous n’avez rien fait, vous payez extrêmement cher, la faute à votre âge où à votre faible expérience en matière de conduite. Eh oui, être jeune conducteur ou jeune permis, ça n’a pas que du bon.

Dans le concret, cette mission commence par un bref repérage des différents organismes, en tentant de trouver celui qui sera le moins assassin. Malheureusement, même le moins coûteux reste trop cher, d’autant plus que bien souvent, il faut financer la voiture au préalable. Mais cette étape est indispensable puisqu’en France, il est formellement interdit de circuler sans assurance. Même si un automobiliste a vu son contrat résilié par son assureur, il est tenu de souscrire à un contrat d’assurance en responsabilité civile afin d’indemniser les éventuels dommages causés à autrui.

Comment est calculé le tarif de votre assurance ?

Trois points sont analysés pour définir le tarif de votre assurance  :

  • les caractéristiques du véhicule

La puissance que l’on associe à la vitesse donc à des accidents plus nombreux et la valeur du véhicule qui influer sur le coût des réparations en cas d’accident ou de remboursement, sont les deux éléments pris en compte.

  • la zone géographique

C’est mathématique, les automobilistes qui conduisent  dans des zones à faible concentration urbaine sont engagés dans moins d’accidents que les autres. Les habitants d’une région rurale payent moins d’assurance que ceux habitant une grande agglomération. Une Peugeot 208 est assurable à partir de 204 € par an en Alsace alors qu’en Auvergne, il faut 633 € par an.

Le critère du conducteur

Conduite accompagnée, l’âge, le prêt de son véhicule entre en compte dans le calcul de votre prime d’assurance

Voici un tableau récapitulatif des avantages tarifaires pour les conducteurs ayant effectué la conduite accompagnée :

Majoration maximale
Apprentissage normal
Apprentissage anticipé

  • A la souscription

100 %
50 %

  • Après 1 an d’assurance sans accident

50 %
25 %

  • Après 2 ans d’assurance sans accident

Plus de surprime
Plus de surprime

Source : ffsa 

Le passé du conducteur

Attention, les majorations que les assureurs ont le droit d’imposer sont soumises à des textes réglementaires.

 Comportement du conducteur
Majoration maximale

  •  assuré responsable d’un accident alors qu’il conduisait sous l’emprise d’un état alcoolique

150 %

  • assuré responsable d’un accident, ou coupable d’une infraction, ayant entraîné la suspension ou l’annulation du permis de conduire :
    • suspension de deux à six mois
    • suspension de plus de six mois
    • annulation ou plusieurs suspensions de plus de deux mois au cours de la même période annuelle de référence (la période annuelle de référence est la période annuelle précédant de deux mois la date d’échéance principale)

50  %
100% 200%

  •  délit de fuite après accident

 100 %

  • non déclaration des accidents ou des circonstances aggravantes précitées ou des accidents dont ils ont été responsables au cours des trois années précédentes

 100 %

  • fréquence d’accidents anormale par rapport à la fréquence moyenne (il s’agit de trois accidents et plus au cours d’une période d’un an précédant de deux mois l’échéance annuelle du contrat)

 100 %

Source : ffsa  

Les alternatives pour faire des économies

Rouler en 2Cv, déménager à la campagne et n’avoir jamais été engagé dans un accident, avoir faire la conduite accompagnée.

Il existe d’autres alternatives

  • l’assurance au kilomètre, de plus en plus de sociétés d’assurances proposent des tarifs avantageux aux conducteurs qui effectuent peu de kilomètres.
  • utiliser un courtier en assurance comme Assurpeople
  • utiliser un véhicule électrique peut vous rapporter jusqu’à 50% d’économie sur votre assurance

Si sous hésitez encore à changer d’assurance sachez qu’avec la loi Hamon, l’assuré peut résilier son contrat à tout moment après un an de souscription sans encourir des pénalités ou des frais. Un autre point dont les médias ont moins parlé en cas de sinistre couvert par l’assurance auto, l’assuré maintenant le droit de choisir librement le garage qui effectuera les réparations.