Hyundai et Porsche ouvrent des centres de recherche en Israël

Voitures    

Le développement technologique en Israël dans l’univers de l’automobile a attiré certaines des plus grandes sociétés multinationales au monde. Certaines zones de ce pays sont même devenues des petites « Silicon Valley » nommées « Silicon Wadi » par les locaux. Hyundai et Porsche sont les premières firmes qui s’y sont installées.

Une ouverture vers le monde de l’automobile

Il est inattendu qu’un pays du Proche-Orient s’ouvre à la technologie. C’est pourtant le cas d’Israël qui, depuis quelques années, est devenu une attraction pour les start-ups dans le domaine de la haute technologie. On y trouve désormais plusieurs enseignes de renom comme Intel. Cet essor a aussi attisé l’attention des constructeurs automobiles.

Hyundai Motor prévoit déjà l’installation d’un centre d’études et de développement en Israël dès cette année. En effet, le constructeur automobile collaborera dès 2018 avec des start-ups locales pour booster le développement de ses futurs véhicules. La firme a déjà signé une collaboration avec Technion-Israel Institute of Technology.

D’autres firmes allemandes dont notamment Volkswagen et BMW envisageraient elles aussi d’y installer des filiales à très court terme. Pour l’enseigne Porsche, ce serait même un « bureau de l’innovation » qui y sera aménagé très bientôt.

Les israéliens sont plus accueillants !

Il n’y a pas que les savoir-faire des israéliens qui attirent les grands industriels. La manière d’accueillir, la courtoisie et la façon de travailler des habitants sont aussi leurs points positifs.

On ne peut pas nier cependant que la diversité de l’ingénierie israélienne constitue sa principale force. Il est possible d’y trouver sans problème toutes les clés technologiques de la conduite automatisée.